Le 30 janv. 2018: Séminaire du Dr. BERTOLOTTO (Nice)

Le Dr. Corine BERTOLOTTO  (DR, U1065-Centre Méditéranéen de Médecine Moléculaire C3M, Nice) a présenté un séminaire à CarMeN le 30 janvier, Intitulé « MITF, une protéine au carrefour entre cellules cancéreuses et sénescence dans le mélanome  »

L’équipe intéressée par les mécanismes moléculaires impliqués dans la différenciation des mélanocytes a obtenu des résultats majeurs dans la compréhension de la transcription et les signaux précoces qui contrôlent la synthèse des pigments de mélanine et la dendricité, 2 paramètres clé de la différenciation mélanocytaires et pour laquelle un facteur de transcription, MITF, joue un rôle majeur. Elle étudie également le transport des mélanosomes, vésicules de synthèse de la mélanine, transportée (importance de Rab27a) et transférée ensuite aux kératinocytes voisins (pour la protection contre les UV carcinogènes).

Plus récemment, l’équipe a développé de nouvelles approches ciblant la mort cellulaire et le microenvironnement lors du développement du mélanome. La voie PI3-kinase a été démontrée comme importante dans les effets anti-apoptotiques de SCF et dans la résistance du mélanome à la chimiotherapie. MITF a été identifié comme un nouveau substrat des caspases durant l’apoptose des mélanocytes et des mélanomes. Enfin, il a été montré que MITF régule, au niveau transcriptionnel, l’expression d’HIF1α, un facteur de transcription majeur de la néovascularisation. L’équipe a été la première à démontrer les voies de signalisation impliquées dans l’expression de la fibronectine dans les mélanomes. Cette voie implique l’activation de B-Raf  et des MAPKinases/ERK, déclenchant le facteur de transcription Egr-1.

De plus, l’équipe a montré que la protéine matricielle SPARC dont l’expression est augmentée au cours du développement du mélanome, régule les stades précoces de la transformation, en réprimant la E-cadhérine et en déclenchant la transition mésenchymateuse, signature du potentiel invasif. Ces résultats originaux  suggèrent que SPARC joue un rôle clé dans la transformation mélanocytaire.

Mme Bertolotto  a été invité par Pascal Colosetti (CarMeN).